Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































lundi 17 octobre 2016

Journée du refus de la misère

A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, « 20 Minutes » donne la parole à ceux qui n’ont pas les moyens de manger sainement, ni parfois même à leur faim…

Comment se nourrit-on lorsque l’on vit avec moins de 1.000 euros par mois? Autrement dit, lorsque l’on est pauvre, comme c’est le cas de 8,6 millions de personnes en France ? A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, 20 Minutes se penche sur cette réalité du mal-manger, analysée dans une nouvelle étude publiée par ATD Quart-Monde.
« On boit un verre d’eau, un verre de café » Premier constat : si se nourrir est un besoin fondamental, ce n’est pas la première préoccupation des personnes pauvres. « Elles veulent avant tout payer leurs factures, leurs dettes et leurs loyers », assure le mouvement ATD Quart-Monde.
L’alimentation vient après et, bien souvent, le budget se limite à 1 euro par jour et par personne. Alors, au supermarché, « on calcule tout, on n’a pas le choix », explique Catherine**. La priorité, c’est de nourrir les enfants. « On a un devoir envers eux, on est dans cette situation [de pauvreté], ils la subissent mais ils n’ont pas tout à subir. C’est notre faute s’ils sont comme ça… », souffle une maman. Une autre confie n’avoir jamais assez de nourriture pour se servir. Souvent, elle espère que l’un de ses enfants ne finira pas son assiette… Ce qui arrive rarement. Alors, « on boit un verre d’eau, un verre de café et puis… Les enfants, ils n’ont pas demandé à être là… Nous non plus, mais bon… »

Pour le reste de l'article, on fait clic ici.

Pour en savoir plus sur l'histoire de cette journée, on regarde.

Une association qui refuse la misère, c'est ici.



La Journée mondiale du refus de la misère est célébrée chaque 17 octobre partout dans le monde. En France, plus d'une centaine d'actions marquent l'événement. A Plaisir, en Île-de-France, musiques du monde et contes ont rythmé les animations autour de la culture, ou les cultures. Nous avons tous une culture et comme cela est enrichissant de la partager !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire