Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































dimanche 1 juin 2014

Tragédie dans un musée juif à Bruxelles

Une semaine après la tuerie au Musée Juif, qui a fait quatre morts samedi dernier à Bruxelles, un suspect a été arrêté à Marseille. Il s'agit d'un Français originaire de Roubaix, qui aurait fait un séjour en Syrie auprès de djihadistes. Son arrestation provoque soulagement mais aussi inquiétude.

Un suspect a été arrêté vendredi dans l'enquête sur la tuerie du Musée Juif à Bruxelles, qui a fait quatre morts samedi dernier dans la capitale belge, dont une Française. Il s'agit d'un Français de 29 ans originaire de Roubaix, dans le Nord, sans adresse fixe. L'homme a été interpellé à la gare de Marseille Saint-Charles alors qu'il se trouvait dans un bus qui venait d'Amsterdam via Bruxelles.

Dans ses bagages, les douaniers ont trouvé une Kalachnikov et un revolver, des munitions, des armes du même type que celles utilisées lors de la tuerie. Les enquêteurs ont retrouvé des "indices graves et concordants".

C'est, à ce stade de l'enquête, ce qu'a affirmé ce dimanche, lors d'une conférence de presse, le procureur de la République de Paris François Molins. Ces indices semblent tous indiquer, du point de vue du procureur, que Mehdi Nemmouche, arrêté vendredi à la gare Saint-Charles de Marseille, est bien le tireur qui a abattu quatre personnes samedi 24 mai au Musée juif de Bruxelles.

Arrêté à la descente d'un car revenant de Belgique, le jeune homme de 29 ans, originaire de Roubaix, détenait un véritable arsenal dans son sac. Une kalachnikov, une arme de poing, des centaines de cartouches, un "drap" portant une inscription en arabe au nom du groupe djihadiste de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL)... Ainsi qu'un appareil photo et une caméra portative, "de type GoPro". C'est dans l'appareil photo qu'a d'ailleurs été retrouvé un film - un "fichier caché" -, montrant les armes censées avoir utilisées, et qui évoque l'attentat. La voix semble être celle de Mehdi Nemmouche, expliquant que la caméra n'aurait pas fonctionné pendant l'attaque menée à Bruxelles.

Voici des précisions de LCI:







Depuis la tuerie perpétrée par Mohamed Merah, d'autres jihadistes opérant sur le sol français ont été interpellés. Plus d'une centaine de ressortissants français sont revenus en France après avoir combattu en Syrie et 300 y seraient encore. Le ministre de l'Intérieur a lancé un plan pour lutter contre ces filières.


Un suspect a été arrêté à Marseille dans l'affaire de la tuerie au musée juif de Bruxelles. Mehdi Nemmouche est en garde à vue et a été fiché par la DGSI pour avoir combattu en Syrie en 2013. Le procureur de la République de Paris précise le profil de ce suspect.
 

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant a estimé dimanche matin sur Europe 1, l'arrestation d'un Français dans le cadre de l'enquête sur la tuerie de Bruxelles montre "qu'il faut renforcer les mesures de prévention" et notamment "permettre au gouvernement d'expulser plus facilement les personnes qui représentent des menaces".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire