Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































mardi 10 mai 2011

Lundi 18 avril

Après avoir quitté Montréal nous sommes allés à la ville de Québec.
Nous avons tout d'abord visité les chutes de Montmorency,elles sont exceptionelles car la puissante chute est haute de 83 m, avec 30 m de plus que les chutes du Niagara.
En tombant l'eau forme un nuage de bruine qui en hiver se congèle et forme une colline de neige.
Puis nous avons fait une visite panoramique de la ville de Québec grâce à Fernand notre guide.
Ainsi on peut dire que trois siècles de conquête coloniale, un régime français, anglais, puis enfin québécois sont à l'origine de l'aspect architectural peu traditionnel de la ville de Québec.
La juxtaposition de constructions de style français, anglais, nord-américain, moderne et séculaire dans un même paysage urbain, confère à la ville un caractère anachronique fort intéressant, ou pour le moins inattendu.

Tout d'abord capitale de la Nouvelle-France sous le régime français (1608-1759), puis ville-forteresse de la colonie anglaise et capitale du Bas-Canada sous le régime anglais (1763- 1867), Québec devient capitale provinciale lors de la Confédération canadienne en 1867 (création du Canada en provinces fédérées.)
Voici la maison la plus ancienne de la ville de Québec.
Nous avons aussi très étonné et nous avons admiré le château de Frontenac.

En 1890, la compagnie du Chemin de Fer Canadien Pacifique décide d’implanter un réseau d’hôtels prestigieux à travers tout le Canada. William Van Horne, président de cette société, propose alors à ses associés montréalais « de construire l’hôtel dont on parlera le plus dans le monde ». Cet établissement voit le jour à Québec, on le nomme « Château Frontenac ». Ce prestigieux hôtel devient très vite le symbole de Québec.
C’est l’architecte Bruce Price (1845-1903), célèbre pour ses gratte-ciels new-yorkais, qui établit les plans du château Frontenac. Price lance par la même occasion le modèle du style architectural canadien, appelé « style château ». Il s’agit d’un croisement entre les châteaux de la Loire et les manoirs écossais. La gare Viger de Montréal, entre autres, est construite dans ce style.
Le château Frontenac est bâti par étapes. À l’aile initiale de Price inaugurée le 17 décembre 1893, donnant sur la terrasse Dufferin, d’autres sections sont ajoutées, dont la plus importante, la tour centrale édifiée en 1923. À l’intérieur, l’allée centrale est décorée dans le goût des hôtels particuliers parisiens du XVIIIème siècle
Au fil des ans, le château Frontenac est le théâtre de nombreux événements prestigieux, parmi lesquels la Conférence de Québec d’août 1943, lors de laquelle Roosevelt, Churchill et le canadien Mackenzie King définissent la configuration de l’Europe d’après-guerre.
À ne pas manquer non plus, le quartier du petit Champlain situé à côté du vieux port.
Voici une petite visite guidée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire