Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

mardi 17 juillet 2018

Manon des sources

Au coeur du Vaucluse, il y a le village de Mirabeau. C'est ici qu'a été tourné "Manon des sources" avec Yves Montand, Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart. Mais dans l'ombre des acteurs, il y avait Monique, Josette et Jacky. Simples figurantes, elles ont joué dans un film devenu culte. Voir et revoir leur film 33 ans plus tard, c'est toujours la même émotion. Leur petit plaisir, c'est de retrouver les scènes où elles apparaissent.


Source ici.

Le film est tiré du roman.



Retrouvez l'explication du roman ici.

Voici une activité à faire sur le film, à vous.

Conséquences inattendues

La Coupe du monde a eu une conséquence inattendue : la baisse de la collecte de sang. L'établissement français du sang lance un appel au don pour répondre aux besoins des malades.


Plus d'informations ici.

La victoire de l'équipe de France

La victoire des Bleus lors de la Coupe du monde 2018 ce dimanche 15 juillet n'a laissé personne insensible. À Paris, par exemple, la RATP a célébré la victoire de l'équipe de France à sa façon.

La station "Notre-Dame-des-Champs" a été rebaptisée lundi 16 juillet "Notre Didier Deschamps", la station "Victor Hugo" s'appelle aujourd'hui "Victor Hugo Lloris", "Bercy" est devenu "Bercy les Bleus", les "Champs-Élysées Clemenceau" deviennent "Deschamps - Elysées Clemenceau". De quoi faire sourire les usagers des transports en commun qui ont encore des étoiles plein les yeux.

Petit clin d'oeil de la RATP à la victoire de la France:


Source ici.

Retrouvez plus de changements de noms amusants, c'est ici.


mercredi 27 juin 2018

Simone Veil au Panthéon

Le 1er juillet 2018, Simone Veil fait son entrée au Panthéon, un an après sa mort. Cette ancienne ministre de la Santé, dont le nom est resté attaché au projet de loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse, est une icône française qui a marqué la vie publique du XXe siècle.

Elle est encore adolescente quand l’Histoire vient frapper à sa porte. Le 13 avril 1944, Simone, sa mère Yvonne et sa sœur Milou sont arrêtées par la Gestapo parce qu’elles sont juives et embarquées dans des wagons à bestiaux. Direction le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Quelques semaines plus tard, sa deuxième sœur, puis son père et son frère seront également déportés. Seules Simone et ses deux sœurs reviendront des camps de la mort, en vie. La Shoah a détruit la famille de Simone Veil, mais pas son incroyable énergie vitale.

À peine rentrée des camps, elle s’inscrit à Sciences Po, se marie, donne naissance à trois garçons. Puis convainc son mari, Antoine Veil, qu’elle n’est pas faite pour être mère au foyer. Elle s’oriente vers la magistrature et à 27 ans, prend son premier poste à la direction de l’administration pénitentiaire.

C’est avec son entrée en politique qu’elle va marquer l’histoire de la France. Alors ministre de la Santé sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, elle est chargée de défendre la loi de dépénalisation de l’avortement en France. Le 26 novembre 1974, elle vient défendre à la tribune de l’Assemblée nationale composée à 98% d’hommes, le projet de loi.
A ce moment-là, seulement 8 femmes sont députées.
La loi est finalement adoptée le 29 novembre 1974, grâce aux voix de la gauche.

Sa carrière politique ne s’arrête pas là. Tout juste élue députée européen, elle devient en 1979 la Présidente du premier Parlement européen élu au suffrage universel. Elle deviendra par la suite membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007.
Le 18 mars 2010 elle rentre à l’Académie française. Sur son épée d’Immortelle, elle fait graver 78651, son numéro de déportée que les Nazis avaient tatoué sur son bras gauche et qu’elle s’est toujours refusée à effacer.

Voici une vidéo explicative sur Simone Veil, c'est ici. Enquête publiée par francetv.education, c'est ici.

Un hommage lui est rendu lors de sa mort.


L'émission de C'est à vous fait témoigner ses fils et nous raconte sa vie:

Campagne de la sécurité routière

Dès le 1er juillet, les routes secondaires à double sens sans séparateur central seront limitées à 80 km/h, au lieu des 90 km/h actuels. Face à l'impopularité de ce décret, un clip de la Sécurité routière circule sur les écrans et sur internet.




Il s'agit d'une vaste campagne de communication en quatre volets. Elle comprend d'abord un clip de la sécurité routière diffusé à la télévision à partir du dimanche 24 juin. Ce clip est intitulé 13 mètres. Il s'agit de la distance de freinage gagnée en passant de 90 à 80 km/h.


Mais l'opération va s'intensifier autour du 1er juillet, au moment des départs en vacances, lors des contrôles routiers ou aux barrières de péage. Il y aura aussi une implication des responsables départementaux de la gendarmerie qui vont communiquer dans la presse quotidienne régionale.

Pour en savoir plus, c'est ici et ici.

mardi 19 juin 2018

Le Bac a commencé.

Les candidats au bac ont démarré les épreuves par la philosophie lundi 18 juin.
Les lycéens de la série littéraire ont dû répondre à la question : peut-on renoncer à la vérité ?

Parmi les autres sujets : peut-on être insensible à l'art ? ; toute vérité est-elle définitive ? ou encore la culture nous rend-elle plus humain ?




Les épreuves du baccalauréat ont débuté ce lundi. Parmi les candidats figurent plusieurs profils atypiques.
Parmi les 753 148 candidats figurent plusieurs personnalités atypiques, en voici quelques-uns. Pour en savoir plus, c'est ici.


La journée aura été éprouvante pour les 558 000 lycéens qui ont passé l'épreuve de philosophie, lundi 18 juin.

De quoi rappeler de bons ou de mauvais souvenirs à ceux qui ont passé le bac il y a quelques années.

Claude Lelouch, Luc Ferry et d'autres personnalités nous racontent leur baccalauréat.

jeudi 17 mai 2018

Les 50 ans de mai 68

Retrouvez l'histoire des évènements de mai 68 :
https://education.francetv.fr/matiere/epoque-contemporaine/seconde/video/mai-68

Le 10 mai 1968, vers 21h30, plus de vingt-mille étudiants se rassemblent dans le quartier latin à Paris. Un vent de révolte souffle sur la capitale où l’on dresse des barricades.
Les forces de l’ordre se pressent autour des manifestants et à 2h15, l’assaut est donné. Les lacrymo fusent, les cocktails molotov explosent, les pavés volent. C’est la nuit des barricades.
Elle marque un tournant décisif dans les événements qui agitent la capitale depuis une semaine.

Retrouvez le dossier complet de France TV education ici.

Je vous propose de voir aussi le dossier de 1 jour 1 actu.

Le contexte:
-La France sort tout juste des Trente Glorieuses. Mais tout le monde ne profite pas de la croissance économique.
- Début 1968, le pays compte 500 000 chômeurs. 2 millions de travailleurs sont payés au smig (salaire minimum) et se sentent exclus de la prospérité.

Le dossier complet de l'Express, c'est ici. La chronologie de mai 68.