Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































jeudi 27 novembre 2014

Il y a 40 ans, la loi Veil



Il y a quarante ans Simone Veil défendait son projet de loi pour légaliser l'avortement en France devant un hémicycle quasiment masculin.

Quarante ans plus tard, nos députés ont voté symboliquement ce mercredi un texte pour réaffirmer ce droit fondamental. Les députés re-votent symboliquement la loi Veil les députés re-votent symboliquement la loi Veil .
Si l'Assemblée nationale l'a adopté de façon relativement consensuelle, sept députés se sont toutefois prononcés contre, un s'est abstenu. Qui sont ces élus ? Sur 151 votants - l'Assemblée compte au total 577 députés - 7 élus ont affirmé par ce vote qu'ils étaient toujours opposés à l'IVG, quarante ans après sa légalisation.


Malgré ces récalcitrants, si le droit à l'avortement ne risque pas d'être remis en cause en France, il fait toujours débat dans certains pays européens. L'Espagne a notamment voulu l'année dernière limiter fortement le droit à l'avortement. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a d'ailleurs appelé à la «vigilance» face à la résurgence d'une «parole réactionnaire».


« Le jour où... » : le débat sur l'avortement... por leparisien


Un retour sur la loi dans le journal télévisé:


Audrey Crespo Mara a interviewé Simone Veil le 12 mars 2010. L'occasion pour la femme politique de revenir sur l'ambiance qui a entouré le vote sur la légalisation de l'IVG. Alors ministre de la Santé, elle révèle avoir reçu "des lettres abominables", écoutez....


Les paroles de la ministre de la santé: Marisol Touraine estime important la résolution sur l'IVG présentée aux parlementaires. Il ne s'agit pas pour elle de voter de nouveau, mais d'éviter toute culpabilisation.


Une vidéo sur ce qui s'est passé en Espagne:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire