Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































mercredi 23 juillet 2014

Accident dramatique avec un car scolaire

Six morts dont cinq enfants de 11 à 14 ans, c'est le lourd bilan d'une collision entre un minibus et un poids lourd mardi après-midi dans l'Aube.
L'enquête ne fait que commencer. Le sénateur et maire de Nangis, Michel Billout, a souhaité ce mercredi après-midi rendre hommage à l'animateur.
  
Les victimes, le chauffeur du minibus qui avait 25 ans et cinq enfants âgés de 11 à 14 ans. Ces trois filles et deux garçons étaient en majorité originaires de Nangis, un seul venait de Colombes dans les Hauts-de-Seine. Il y a aussi trois blessés hospitalisés au CHU de Troyes : une animatrice de 21 ans et deux enfants de 12-13 ans qui ne souffrent que de quelques fractures.

Une seule certitude au lendemain de ce dramatique accident : le minibus s'est subitement déporté sur sa gauche avant de percuter le poids lourd. Ce qu'on attend maintenant c'est l'autopsie du jeune chauffeur qui devrait avoir lieu ce mercredi en fin de matinée. On sait déjà que ce jeune homme de 25 ans n'était pas ivre au moment de la collision avec le poids lourd. Il n'avait pas d'alcool dans le sang a confirmé le procureur. Mais était-il malade, a-t-il fait un malaise au volant ?

Un accident qui ne peut pas être expliqué par les conditions météo : il n'y avait ni orage, ni pluie.

Les enquêteurs s'interrogent d'autant plus parce qu'ils n'ont pas trouvé de traces de freinage du minibus sur les lieux de l'accident, ce qui laisse supposer qu'il n'a même pas tenté de s'arrêter. Autre piste, un problème technique comme par exemple un pneu éclaté. Le véhicule va être expertisé.

Les familles des victimes de la collision entre un minibus et un poids-lourd dans l’Aube sont arrivées mardi soir à Lavau, une commune située à 17 kilomètres du lieu du drame, où les corps des victimes, dont cinq enfants, ont été regroupés.


Suite à la collision entre un minibus et un poids-lourd dans l’Aube mardi, deux pistes sont privilégiées par les enquêteurs : une défaillance du conducteur du minibus et la piste mécanique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire