Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































vendredi 22 novembre 2013

Mort de Georges Lautner

Le cinéaste est mort vendredi soir à l'âge de 87 ans. Il laisse derrière lui une quarantaine de films, dont certains ont été d’immenses succès. Le plus connu, "les Tontons Flingueurs", co-écrit avec Michel Audiard.




Le cinéaste populaire et prolifique est mort vendredi à l'âge de 87 ans. TF1 avait rencontré l'auteur des "Tontons flingueurs" lors de la sortie d'une version remasterisée de ce film culte qui aurait pu ne jamais exister.

Sorti en 1963 au cinéma, le film "Les Tontons flingueurs" aurait pu ne jamais exister. Aucun producteur ne croyait au projet et pendant longtemps, il n'avait même pas de titre. "Les Tontons flingueurs, ce n'était pas le titre de départ, (NDLR : Michel) Audiard avait une autre envie. Soit "Le Crépuscule", soit "Le Terminus des prétentieux", explique Georges Lautner dans ce reportage de TF1 filmé en 2009 à l'occasion de la sortie du film en version remasterisée.

Pourtant,  c'est bien avec cette comédie portée par les répliques cultes du dialoguiste Michel Audiard que Georges Lautner connaîtra la consécration. "Qu'est ce que je vais faire comme polar pour me distinguer des autres ? Comme j'avais plutôt un tempérament à dire des plaisanteries, et bien je me suis dit je vais chercher à faire de l'humour avec. Et je vous jure que c'est comme ça que c'est venu", raconte Georges Lautner.

Hasard du calendrier, le film avec Bernard Blier, Lino Ventura, Francis Blanche, Jean Lefebvre ou encore Robert Dalban, fêtera mercredi les 50 ans de sa sortie en salles. Georges Lautner, qui a tourné une quarantaine de films en plus d'un demi-siècle de carrière, est mort vendredi à Paris à l'âge de 87 ans.


Un autre reportage sur lui:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire